By: Emmanuel de la Bouillerie On: mai 19, 2017 In: Site E-commerce Comments: 0

Comment améliorer le référencement naturel  de votre site e-commerce Magento

Le référencement naturel ou dit d’une autre façon, la capacité de votre site à être visible sur les moteurs de recherche est un enjeu majeur de tout dispositif digital.

Nous ne nous appesantirons pas dans cet article sur toutes les bonnes pratiques qui peuvent exister sur un site web et qui sont liées à la production de contenus et à l’utilisation qui peut en être faite. Nous nous focaliserons sur l’optimisation du référencement des catalogues produits qui n’est pas simple et pourtant essentielle.

Téléchargez l'étude

Optimiser le budget crawl de Google

L’enjeu de tout le travail qui va être fait va consister à optimiser le budget crawl de Google. En quelques mots, qu’est-ce que cela signifie ?

Google va venir indexer votre site à une fréquence variable qui dépend principalement de 2 facteurs :

  • La popularité de votre site : plus il est populaire plus Google viendra le crawler
  • L’obsolescence des pages : google fait en sorte de ne pas laisser des vieilles pages non explorées.

 

Une fois qu’il commence à crawler votre site, Google va le faire en tenant compte là encore de 2 grands critères :

  • La rapidité : plus le site est rapide plus googlebot va indexer de page et inversement. Il ne faut idéalement pas dépasser les 500 millisecondes
  • Le nombre de pages à indexer : google va se fixer une limite d’indexation de page.

 

L’objectif est donc de faire en sorte que Google aille au maximum sur les pages à valeur ajoutée.  Il faudra donc regarder :

  • Les pages avec des filtres de recherche qui peuvent induire un très grand nombre de combinatoires possibles en fonction des filtres utilisés.
  • Sur les pages listes, vous avez parfois pour ne pas dire souvent des liens multiples qui pointent vers une même page là ou un seul suffit.
  • Les méga menus qui sont présents sur l’ensemble des pages sont eux aussi fortement consommateurs de budget crawl en re-proposant les mêmes liens .
  • Les duplicate content qui présente comme des pages différentes des pages qui n’ont quasiment aucune différence (par exemple 2 produits mais  de couleur différente).
  • Les liens qui pointent vers des pages à identification par exemple, vers des pages 404 bien entendu ou encore vers des pages bloquées par le robots.txt
  • ….

 

C’est sur ces différents points que nous allons voir comment sur un site Magento, nous pouvons optimiser les choses et faciliter le travail de Google pour une exploration efficace.

Nous regarderons également comment, via un bon balisage on peut là aussi faciliter le travail de Google.

 

 

Comment sont indexées vos pages

 

Avant d’engager de nombreuses modification sur votre site, il est souvent intéressant de commencer par regarder comment Google se comporte quand il vient sur votre site.

 

Pour cela vous allez pouvoir analyser les logs de votre serveur. Cela permettra de voir l’ensemble des urls qui sont crawlées par Googlebot. En analysant à la fois le crawl et les logs, vous allez pouvoir voir le % des pages de votre site qui sont effectivement crawlées et surtout quelles pages sont les plus crawlées, à quel rythme et via quel chemin. L’important est par exemple de savoir si le linking interne et toutes les optimisations sont prises en compte par le crawler et s’il explore comme il faut les urls importantes. Exemple sur Pack…… nous avons découvert qu’il aimait beaucoup aller sur la page de résultat du selector tous les jours (il aimait d’ailleurs quelques produits une centaine environ mais bizarrement pas les autres). Il n’allait pas assez sur les pages de configurables et s’arretait souvent aux pages sous catégories.

 

On peut également connaitre le vrai budget crawl journalier de google sur son site. (Google ne crawl jamais tout un site en 24h. Il revient souvent sur des urls importantes parfois plusieurs fois par jour mais le temps nécessaire au crawl de l’ensemble des urls du site peut aller de 4 à 30 jours.

 

Avec des outils d’analyse comme Splunk nous pouvons aller jusqu’à schématiser ce crawl avec des graphiques afin de les comparer mutuellement : l’outil permet de filtrer les données par par catégories, typologie de produits, langue, … et d’autres éléments techniques inhérents au serveur. Ces informations sont très utiles si l’analyse est faite sur 12 à 18 mois même si cela reste encore une fois une analyse technique.

 

Comme le montre ces exemples de log, cela reste malgré tout un peu ésotérique pour celui qui n’a pas l’habitude de les analyser.

 

logs serveurs crawl google

 

Avec ces éléments d’information, vous allez pouvoir vous assurer que ce sont bien les pages les plus importantes qui sont effectivement crawlées. Si tel n’est n’est pas le cas, vous allez alors pouvoir engager votre travail d’optimisation de votre budget crawl.

 

 

Quels points regarder en priorité?

Comme nous l’avons vu tout l’exercice va consister à aller à la chasse aux liens inutiles et à faire en sorte que Google ne s’y intéresse plus.

Ces éléments vont impacter différentes rubriques du site et notamment :

 

 

Les Mega Menus

Comme le méga menu apparaît sur toutes les pages il faut éviter qu’à chaque page, Google se lance dans une exploration de tous les liens qui sont dans le Méga Menu faute de quoi vous risquez de consommer rapidement votre budget crawl. C’est la raison pour laquelle, si vous avez un méga menu sur votre site, il est important de mettre un nofollow directement sur les liens.

Par ailleurs quand dans Magento on appelle dynamiquement des urls dans le méga menu (ou dans un footer par exemple), Magento pour certains modules affiche des url non réécrites, qui viennent alimenter le duplicate. Cela fait une raison supplémentaire de leur mettre un nofollow.

Par ailleurs, si dans votre méga menu, vous avez des images, il est important de bien renseigner leur attribut alt de manière à ce que Google ne signale pas autant d’erreur qu’il y a d’images sans balise. Un attribut alt sur une image va permettre de décrire son contenu pour répondre aux exigences d’accessibilité mais cela apportera également des informations à Google.

 

 

Les Pages listes

On retrouve souvent sur les pages listes de vos produits, des systèmes de filtre de recherche qui vont permettre à l’internaute de trouver le produit qui l’intéresse. Le problème de ces filtres de recherche, c’est qu’ils se traduisent par un très grand nombre de combinatoires d’urls possible. Il est donc important de mettre un nofollow sur les liens des filtres et un disallow sur les urls des pages filtrées de manière à là encore ne pas consommer inutilement le budget crawl de google .

Par ailleurs, sur les produits qui sont en page liste, vous avez souvent plusieurs liens qui pointent vers la page détail. Vous avez en général l’image du produit, le titre du produit et vous avez souvent un bouton en savoir+. Nous préconisons de n’en garder qu’un en follow pour éviter d’envoyer 3 fois le crawler sur la même page.  A priori, c’est le titre qui nous semble le plus intéressant à mettre en follow.

On retrouve également sur pas mal de pages liste des boutons d’ajout par exemple à une Wishlist sur lesquels là aussi il est important de mettre un nofollow. Accessoirement sur ces liens qui mènent vers des pages où on nous demande une identification un Disallow ne sera pas pris en compte en raison des redirects 302 (la wishlist étant accessible de base pour les connectés).

 

 

Pages produits

Sur les pages détail des produits et en dehors du balisage qui est important (sans oublier le balisage des images) l’utilisation d’url canoniques peut être essentielle.

Ces canonicals concernent les sites qui utilisent des produits configurables mais également de produits groupés ou des bundle. L’enjeu quand on est sur des produits configurables c’est-à-dire des produits qui ont des variantes en fonction de la taille, de la couleur,… que Google ne les crawl pas comme si c’étaient autant de produits différents. Dans ce cas on utilisera ce que l’on appelle une url canonique qui consistera à proposer à Google l’url du produit configurable pour chacun des produits simple.

Sur les pages détails il sera également important de mettre des nofollow sur les boutons de partage que l’on retrouve souvent sur les pages produits, pour éviter là encore de consommer le budget crawl sur des pages inutiles.

 

 Création des produits lors des imports

Quand vous avez des produits qui ont le même nom, Magento va ajouter à la fin de l’url des produits l’id du produit de manière à les différencier. La mécanique d’indexation de Magento régénère à chaque re-index une nouvel url avec un redirect 301 depuis depuis la précédente. On se retrouve donc très rapidement avec un volume considérable de redirects et d’url instables qui vont perturber le crawl de Google.

Pour éviter cela, il est donc important de ne pas laisser magento gérer la création de ces url mais de les définir lors de l’import (par exemple avec – sku). Cela évitera de générer ce très grand nombre de redirect.

 

 

 Comment gérer cela dans Magento

Magento propose soit dans ses fonctions natives soit via des modules, la possibilité de paramétrer un grand nombre de fonctionnalités qui vont permettre de répondre à un certain nombre des points évoqués dans les paragraphes précédent.

L’exemple ci-dessous illustre sur un cas concret, une partie de ces paramétrages.

 

Paramétrage généraux :

paramétrages SEO Magento

 

Dans cette partie, vous allez pouvoir renseigner les paramétrages généraux.

En premier lieu, vous avez l’activation des urls canonique dont nous avons parlées. Vous allez définir quelle typologie de produits cela concerne (configurables, groupés, bundle) ainsi que le mode d’association que vous souhaitez. Dans l’exemple ci-contre, on a choisi pour les produits configurables de présenter l’url du produit parent.

Vous allez également pouvoir définir les pages sur lesquels vous ne souhaitez pas que cette règle de canonical s’applique.

Vous allez également pouvoir gérer dans le bloc Robots Meta Header et par page, les choix de follow/no follow, index/no index, … de pouvoir maitriser votre budget crawl.

Vous allez également pouvoir, pour les sites multilingue, configurer les alternate et attributs hreflang jusque dans les codes de langue et pays, pour permettre à Google de bien appréhender cette dimension et comprendre qu’une page est la version dans une autre langue de la même langue.

Dans cette rubrique, vous pourrez aussi gérer les liens next/prev pour maîtriser le crawl sur les pages listes à pagination.

Vous allez enfin pouvoir gérer directement depuis l’interface, votre robots.txt mais également activer ou pas les meta tag de catégorie et de produits

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Gestion des rich Snippets

Vous allez également pouvoir activer et gérer depuis votre back office vos rich snippets et que vous allez également pouvoir activer Open graph pour avoir des balises exploitables sur les réseaux sociaux.

Paramétrage rich snippets magento

 

Vous pourrez choisir les catégories de rich snippets, paramétrer vos snippets breadcrumbs ainsi que le type d’organisation que vous souhaitez (Json ou microdata)

 

 

Paramétrage des urls

paramétrage des url magento

 

Pour ceux qui utilisent les fonctionnalités de layered navigation de magento, ces champs vont vous permettre de produire des url propres et de les paramétrer en fonction de ce qui est pertinent sur votre site.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ces quelques illustration vous montre que le travail qui doit être fait pour optimiser le SEO sur vos sites magento est à la fois très important et nécessite un peu de savoir-faire.

Les équipes Canal Web sont à votre disposition si vous avez des questions spécifiques sur le sujet.

Vous souhaitez que l'on vous contacte pour parler de votre projet?

Les études de cas

Nos solutions

Découvrez les solutions que nous vous proposons

Enregistrer

Leave reply:

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *